Nike Air Force One Black Gum

Tout frais Tunisien, David Jemmali n’est pas assuré d’avoir une place de titulaire. Il n’a joué qu’une mi temps face à la Serbie Montenegro et n’est pas entré en jeu du tout lors de la rencontre amicale gagnée 3 0, lundi soir à Rades, contre le Belarus. Il faut dire que le latéral droit, Hatem Trabelski, joueur de l’Ajax d’Amsterdam, est un excellent joueur, par ailleurs capitaine des Aigles de Carthage.

La balle a fusé de nulle part, et il y a plein de nulles parts à Newport, Tennessee. A un jet de pierre à l’est de Knoxville, ce patelin de 7200 habitants est à peine plus important qu’une pause pipi sur la route des parcs d’attraction comme Dolly Parton’s Dollywood ou Life of Christ Experience in 3 D (Une Vie de Christ en 3 D). Comme la plupart des gens qui débarquent dans le coin, Aaron Hamel et sa cousine Denise Dee Dee Deneau ne faisaient que passer.

Nappe noire, vaisselle argentée, des paillettes et des bougies partout (on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre). Musique soul prête à envoûter la dame (je sais que c’est son truc). Je jette un il, ouais, ça le fait. C’est ce que le publicitaire américain Jay Conrad Levinson a baptisé guérilla marketing, dans un manuel éponyme paru en1984. Vendu à plus de 20millions d’exemplaires à travers le monde et traduit dans une soixantaine de langues, le livre incitait les guérilleros à utiliser leur imagination pour lutter contre plus gros qu’eux et se faire connaître. A coups de campagnes de rue, de tractage, de distribution d’échantillons Ironiquement, au fil du temps, les grands groupes (Microsoft, Nike, McDonald’s) se sont peu à peu approprié ces techniques, aux Etats Unis, en France, mais aussi en Allemagne ou en Espagne.

Mais force de ne pas saisir la perche qui lui est tendue, d comme Marvin Martin vont s accrocher sa place. Blanc va t il continuer insister avec Nasri ? A priori, il n pas exclu des plans, peu importe le club o il atterrira. Pour Nasri, viendra a sobrement indiqu Blanc mercredi soir.

On va lui demander des adresses en France, des certificats de scolarité dans des établissements français, des emplois, une place dans sa voiture. Enfin il n’est guère agréable de voir se mettre en place tous les ingrédients nécessaires à une révolution islamique (au Maroc et en Egypte) : sentiment qu’on n’a rien à perdre quand l’avenir est aussi noir, haine de sa propre société, déséquilibre entre des traditions que les jeunes refusent et un modernisme occidental, détesté et envié tour à tour mais toujours inaccessible, xénophobie et antisémitisme, exaltation religieuse (un jour que je parlais des dieux de l’Antiquité romaine, plusieurs élèves se sont dressés pour proclamer qu’il n’y avait qu’un seul Dieu). Tout est donc prêt ..

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire